LES FUSILLIERS

Tryptique - Acrylique sur bois
6' x 4'
8 200,00 $

Labbé, André

André Labbé, québécois passionné, artiste-peintre, sculpteur, scénographe, naît à Thetford-Mines le 22 juillet 1965. Dès son plus jeune âge, il pose sur papier les moindres détails des formes et de la beauté qui l’entourent. Il dit souvent avoir l’impression d’être né avec un crayon dans sa main… Inspiré par l’imaginaire religieux du catholicisme, il élabore scrupuleusement ses toiles à partir d’épisodes très marqués des scènes bibliques qu’il questionne, critique et honore. Ses intuitions artistiques le guident peu à peu vers les horizons de la mythologie comparée où il explore les expériences mystiques et contemplatives des divinités les plus racées.

Il reçoit les distinctions dans sa région des Chaudière-Appalaches, autrefois nommée région de l’amiante. Ce coin de pays marqué par son patrimoine industriel et son paysage accidenté procure chez Labbé la puissante sensation d’être issu d’un endroit aux forces telluriques inspiratrices.

Suite aux enseignements en arts plastiques de Renée Gilbert, il poursuit ses études au cégep Ste-Foy en arts visuels (anciennement les beaux-arts). En 1990, il est admis à la prestigieuse ENCT (École Nationale de théâtre du Canada) en scénographie. Il côtoie dès lors l’élite montréalaise et travaille en complicité avec les plus grands metteurs en scène, notamment Wajdi Mouhawad, Dominique Champagne et Robert Lepage. D’une touche toute novatrice, il fit ses armes dans le milieu du spectacle autant au théâtre qu’au cirque pour des institutions et troupes telles que Le cirque Éloize, Cavalia et Les 7 doigts de la main.

Il se lancera à l’assaut de créations d’envergure, signera divers événements corporatifs et s’engagera dans la conception de parcs d’attractions ou à thématiques, tel que le festival Juste pour rire en 1994, le manège Volcanozor situé à la Ronde de Montréal ainsi que plusieurs expositions au Centre des sciences de Montréal.

Mais c’est loin des projecteurs qu’André aime vivre son art. Il préfère la sérénité de la campagne québécoise où il s’est récemment établi. C’est dans le petit village de Sainte-Béatrix dans Lanaudière qu’il œuvre parmi ses tableaux, sculptures et dessins. Sa fibre artistique le pousse à s’éloigner des soirées mondaines pour cueillir, à l’essence des choses, l’inspiration mythologique qui le porte. C’est au cœur et à l’écoute de la nature québécoise qu’il éprouve pour le mieux son puissant besoin de créer.

Labbé a également cette capacité rare d’ignorer scandaleusement le temps. Cette notion le dépasse, il s’agit pour lui d’une simple invention de l’homme dans la société. Ne se précipitant pas dans la quête consumériste de l’Amérique marchande, il se sent plus proche de la philosophie des vieux continents. Cultivant le goût du raffinement dans la simplicité, il contemple tranquillement, avec la distanciation nécessaire, la société de consommation se consumer telle la fin d’un règne absolu.

André surprend, dérange et reste incompréhensible par moment. Sa sensibilité déconcertante nous amène à mieux comprendre son œuvre et à amorcer avec lui une profonde réflexion sur la dimension spirituelle du monde. Plus qu’une œuvre plastique, le travail de Labbé remue les mondes et les croyances de tout un chacun tout en unifiant les consciences, les idées.

Artisan de la continuité, du lien, il procure la sensation de marche sur ce fil invisible et indivisible de la vie, de la matière et de l’âme.

Visitez-nous sur Facebook

© 2018 LindArts

CONTACTEZ-NOUS!
linda@lindarts.com
Tél.: 819-513-0322